Les disques du mois - Février 2020

Intermezzo par Giovanni Mirabassi et Sarah Lancman
Jazz / Cote : 1.MIR

En 2018, Sarah Lancman signait A Contrechamp, un beau disque enregistré aux côtés d’un des pianistes les plus doués de sa génération, Giovanni Mirabassi. Après Dark en 2014 et Inspiring Love en 2016, la chanteuse adoubée par Quincy Jones réussissait une fois de plus, sans abuser de quelconques effets, à magnifier les mélodies qu’elle escaladait. Un an plus tard, Lancman retrouve Mirabassi le temps d’un hommage à la chanson italienne, reprenant et adaptant des thèmes immortels comme Senza Fine, Sabato Italiano, Il Poeta, Estate, Vedrai Vedrai ou encore Ah Che Sarà, Che Sarà. Le saxophoniste Olivier Bogé leur prête main-forte sur trois titres. Raffiné et inspiré, Intermezzo est une belle redécouverte du répertoire transalpin. Car en se parant de couleurs jazz, les relectures prennent ici l'allure de standards. © Clotilde Maréchal/Qobuz

 

Pour me a grog : the Funana revolt in 1990s Cabo Verde
Musique du monde / Cote : 9.18 ANT

Dans les années 1950, quelques jeunes hommes, connus sous le nom de Badius embarquaient pour un voyage de près de 4 000 km depuis l'île de Santiago au Cap Vert jusqu'à l'île de São Tomé sur la côte Atlantique de l'Afrique centrale. Étonnamment, ils ont effectué ce voyage difficile non pas pour avoir une meilleure qualité de vie ou pour envoyer de l'argent chez eux mais simplement pour acheter un accordéon, localement appelé gaita. De retour chez eux, ils ont formé une classe d'élite de joueurs de gaita autodidactes, qui ont acquis un statut similaire aux griots de l'Afrique de l'Ouest : vénérés, ces hommes sages et âgés ont archivé l'histoire de Badiu grâce à leurs accordéons. La gaita est devenue l'expression majeure de l'identité de Badiu, une identité qui s'est définie au cours des siècles par une culture persistante de révolte et rébellion contre la domination et l'injustice. La compilation présente huit titres produits à la fin des années 90 par les pionniers du genre, qui ont tout risqué pour donner un son à leur culture, et ont finalement été mis dans des studios d'enregistrements ; un album qui apparaît comme une révolte en faveur de la musique des plus marginalisées et auparavant réduits au silence. "Pour yourself a grog" (servez-vous un grog), l'alcool de contrebande distillé à partir de canne à sucre écrasée par des boeufs, imprégnez-vous avec modération, écoutez avec attention et dansez avec insouciance. (Source : RDM video)

 

I made a place par Bonnie Prince Billy
Indie rock / Cote : 2.BON 30

Le premier album de Bonnie "Prince" Billy uniquement composé de nouveaux titres originaux depuis 2011. Bonnie “Prince” Billy ne connait pas l’inaction: au cours des 5 dernières années il a publié plusieurs albums dans lesquels il livrait de nouvelles interprétations de chansons de Susanna Wallumrod, des Mekons, de Merle Haggard et même de ses propres compositions, ainsi qu’un disque en collaboration avec Bitchin Bajas ! La seule chose qu’il n’ait pas faite, c’est un album de compositions originales. Au cas où vous aillez perdu le fil, Wolfroy Goes To Town en 2011 était le dernier. Il datait donc de la première moitié de la présidence Obama ! Les événements se produisent pour des raisons qui nous dépassent souvent et qui sont hors de notre contrôle. Ils se produisent soudainement ou lentement mais ils finissent par arriver, jour après jour. Voici Will Oldham, au confluent du marché mondial, des valeurs, de l’esthétique et du processus qui a conduit lentement à l’écriture de l’album I Made A Place. Le monde a changé. Certaines choses ne changeront jamais. Certains sont partis pour toujours. Heureusement, lui est toujours là: l'attente pour le nouveau Bonnie “Prince” Billy est maintenant lancée.(Source : Fnac.com)

 

Jaime par Brittany Howard
Soul music / Cote : 180.1 HOW

Célèbre chanteuse du groupe américain 'Alabama Shakes', Brittany Howard s'est déjà produite dans les plus grands festivals du monde (Coachella, Lollapalooza, Glastonbury) et aux événements les plus prestigieux (Grammy Awards, White House). Celle dont la voix puissante a souvent été comparée à celle de Janis Joplin présente son premier album solo, dont est extrait le premier single "Stay High". Dédié à sa soeur musicienne disparue lorsqu'elle était adolescente, cet album est pour Brittany une manière de remercier celle qui lui a transmis sa passion pour la musique, l'art et la créativité.

 

Wild rose par Jessie Buckley
Bande originale de film / Cote : 6.1 WIL

A peine sortie de prison et de retour auprès de ses deux enfants, Rose-Lynn n’a qu’une obsession : quitter Glasgow pour devenir chanteuse de country à Nashville. Tiraillée entre sa passion et ses obligations de mère, la jeune femme va devoir faire des choix…

 

Malvoyant
Thème par défaut

Contact

Médiathèque Albert Camus

6-8 rue Ollivier Beauregard 91380 Chilly-Mazarin

01.69.10.59.40

mediatheque@ville-chilly-mazarin.fr

 Facebook

Instagram

Contactez-nous pour vous inscrire à la news letter

Horaires

Mardi 14h-20h
Mercredi 10h-18h
Vendredi 10h-18h
Samedi 10h-18h